BD – Kililana song de Benjamin Flao (tome 1)

Kilinala song

Kililana song, c’est l’histoire de Naïm, 11 ans, qui ne pense qu’à une chose : fuir « la madrass » pour courir dans les rues de sa ville. Être poursuivi par son frère « qui ne songe qu’à gagner des points auprès de Dieu » en l’envoyant à l’école, ne lui fait guère peur. Lui préfère écouter les histoires de Nacuda, à qui il fournit du Qat contre quelques pièces, traîner dans les bars où il se fait offrir des coca, embobiner le guichetier du cinéma qui « a un oeil aux Comores, l’autre au Kivu » pour aller au cinéma gratos.

Naïm, orphelin élevé par sa tantine, apprend la vie dans la rue. A travers ses yeux d’enfant on découvre sa petite ville portuaire du Kenya. On y croise ses copains qui passent leur journée à décortiquer des crevettes, de sublimes femmes qui offrent leurs corps « aux blancs », ou encore Gunter, un capitaine allemand, au langage de charretier, qui doit 70 000 dollars aux douanes pour avoir trafiqué du haschich.

Un jour Naïm, va croiser la route d’un vieil africain vivant dans une campagne reculée. Les terres qu’il occupe sont convoitées par des promoteurs immobilier. On ne fait que le supposer, mais on sent que les destins de tous ces personnages vont s’entrechoquer.

Sens du rythme et réalisme des dialogues font directement adhérer à l’histoire et aux personnages. Les dessins, à la fois réalistes et graciles, retranscrivent quant à eux toute une atmosphère. On entend quasiment la rumeur des ruelles, on hume presque l’odeur du vieux port et des grills improvisés dans la rue. Mais on reste sur sa faim, car l’histoire ne révèle pas encore tous ses secrets… Vivement le tome 2  !

Delphine Tayac

Benjamin Flao, « Kililana song », 1re partie, Ed. Futuropolis, 127 p, 2012.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s